L’homme atteint par balles jeudi matin dans le quartier Villeray, Frantz Louis, 49 ans, est mort des suite de ses blessures à l'hôpital.

Daniel Renaud
Daniel Renaud La Presse

Les policiers, qui enquêtaient sur une tentative de meurtre, enquêtent donc maintenant sur le 24e homicide à survenir cette année à Montréal. Ce sont les enquêteurs des Crimes majeurs du SPVM qui doivent maintenant résoudre le crime.

Frantz Louis, qui a été arrêté l’été dernier avec d’autres individus pour des crimes d’extorsion, était considéré par la police comme faisant partie d’un groupe qui exécute des contrats pour un membre influent de la mafia montréalaise, Davide Barberio.

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

Frantz Louis

Selon nos informations, vers 8 h 20 jeudi matin, un ou des hommes se sont approchés de la victime, sur la rue Fabre, entre les rues Villeray et Tillemont, et ont ouvert le feu sur elle à plusieurs reprises.

Louis montait à bord ou sortait de son véhicule de marque BMW lorsqu’il a été atteint, et plusieurs traces d’impacts de balles sont visibles dans l’une des vitres de son véhicule.

Louis, qui a été atteint dans le haut du corps, a été transporté à l’hôpital où son état est demeuré critique jusqu'à l'annonce de son décès.

Le ou les suspects auraient pris la fuite en courant, en direction nord sur la rue Fabre, où un véhicule attendait vraisemblablement.

Purge interne, règlement de compte, vengeance, conflit entre groupes ou individus; les enquêteurs examineront toutes les hypothèses pour tenter de résoudre le crime.

Collecteur de dettes

Cet été, Louis, alias Grand frère, un résidant de Blainville, a été arrêté par les enquêteurs de la Division du crime organisé (DCO) du SPVM, en compagnie de trois autres individus soupçonnés d’avoir effectué du prêt usuraire et de l’extorsion pour le compte du crime organisé italien.

« L’enquête démontre que les sujets visés utilisaient un local loué dans l’immeuble situé sur Fleury, dans l’arrondissement de Montréal-Nord, afin de s’y réunir quotidiennement. Selon les faits recueillis, des individus endettés s’y sont rendus et plusieurs mentionnent que les suspects utilisaient l’intimidation, les menaces et la violence afin de parvenir à leurs fins », a indiqué le SPVM dans un communiqué publié cet été.

Les enquêteurs de la DCO ont effectué pas moins de 21 perquisitions à Montréal et sur la Rive-Nord, et saisi plus de 100 000 $ en argent canadien, des munitions, une veste pare-balles, une machine pour compter l’argent, de la comptabilité, une liste de noms, des documents contrefaits ainsi que divers appareils informatiques.

Les suspects ont été accusés d'extorsion. Lors de leur comparution, ils ont dû s’engager à ne pas joindre Davide Barberio et Atna Onha.

Atna Onha, alias « Tupac », est considéré comme un homme de main du mafieux Davide Barberio.

Barberio, alias « Baldy », est un « boss de rue » de la mafia de Montréal considéré, selon nos sources, comme un « pivot » entre plusieurs clans mafieux montréalais. Il était autrefois proche du caïd Giuseppe De Vito, mort empoisonné au cyanure dans sa cellule du pénitencier de Donnacona, à l’été 2013.

- Avec Vincent Larouche

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.