Une femme qui prenait place dans le « side-car » d’une moto est morte jeudi en fin de journée, après qu’une collision soit survenue avec un autre véhicule dans le secteur de Shefford, en Montérégie.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Les faits se sont déroulés aux alentours de 16 h, sur la route 112, à l’intersection de la rue Jones. Selon les premières informations de la Sûreté du Québec (SQ), le conducteur et la passagère de la moto « circulaient normalement » vers l’ouest, quand un automobiliste arrivant en sens inverse aurait effectué un virage à gauche.

« Le motocycliste n’a pas pu éviter la collision », explique le sergent Claude Denis. Les trois personnes impliquées dans l'accident ont été transportées dans un centre hospitalier à proximité.

Si le conducteur de la moto a subi des « blessures graves », on ne craint toutefois pas pour sa vie actuellement. Dans le cas de la passagère, on a malheureusement constaté sa mort à l’hôpital. Elle avait également subi de sérieuses blessures, et les autorités craignaient pour sa vie dès le départ.

Quant au conducteur de l’automobile, il a été transporté à l’hôpital également, mais surtout par « mesure de précaution », n’ayant pas été sérieusement blessé. Il rencontrera les enquêteurs prochainement afin que ceux-ci déterminent son implication exacte.

La route 112 est demeurée fermée à la circulation pendant une bonne partie de la soirée, jeudi, pour laisser les spécialistes en scène collision faire leur travail d’enquête.

Autre accident mortel en Estrie

Une heure plus tôt, peu avant 15 h, le conducteur d’un véhicule qui circulait en direction sud, sur le 4e Rang Ouest à Stoke en Estrie, est lui aussi mort des suites d’une collision. On avait d’abord rapporté son état comme étant « critique ».

La SQ rapporte que l’homme aurait « dévié de sa voie pour une raison inconnue pour aller entrer en collision avec un camion-benne, qui arrivait en sens inverse ».

D’abord interrompue, la circulation a repris vers 20 h dans le secteur à l’aide du ministère des Transports du Québec (MTQ). Là encore, une enquête a été ouverte pour faire toute la lumière sur les circonstances de cet événement.