Un jeune homme de 23 ans s’est présenté de son propre gré mercredi, peu après 20 h, dans un centre hospitalier de la métropole. Il avait été grièvement blessé par balle à une jambe, ce qui a poussé la police de Montréal à intervenir.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Appelés sur les lieux par des employés de l’hôpital, des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont rapidement ouvert une enquête. « Les policiers ont pu localiser une scène sur la rue Durocher, non loin de la rue Saint-Roch, dans Parc-Extension », indique le porte-parole, Jean-Pierre Brabant, qui confirme que plusieurs douilles ont été trouvées au sol dans les environs.

C’est dans ce secteur, qui est situé à l’ouest du parc Jarry, que l’homme aurait vraisemblablement été atteint par balle.

Un périmètre a été érigé. En début de soirée, les enquêteurs se sont rendus à l’intersection en question, afin de procéder à une analyse de la scène et ainsi mieux comprendre les circonstances de cet événement. Ils rencontreront prochainement le jeune homme, qui demeure sous protection policière, afin de déterminer s’il avait « des ennemis ou un conflit » avec toute autre personne.

L’escouade canine a par ailleurs été déployée sur les lieux. Alors que des vérifications seront effectuées sur les caméras de surveillance, des agents effectueront aussi du porte-à-porte pour vérifier si des résidents ont été témoins de la scène. Aucun suspect ni de description de véhicule n’avait été identifiée mercredi soir.

Chose certaine : la victime, connue des services policiers, « collabore peu à l’enquête, ce qui rend le travail de collecte d’informations beaucoup plus difficile », a déploré M. Brabant. Selon ce dernier, toutes les hypothèses sont actuellement sur la table.

Plus tôt, lundi, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, s’était dite « préoccupée » par la recrudescence d’incidents violents à Montréal, alors qu’au moins 31 coups de feu ont été échangés entre un suspect et des policiers dans le Vieux-Port, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à la suite d’une altercation qui a dégénéré. L’incident a fait cinq blessés par balles, dont le tireur présumé, Adam Pichette, ainsi qu’un policier et trois autres personnes.

« Cette violence est inacceptable et on prend ça très au sérieux », a dit l’élue, en promettant d’augmenter la surveillance policière pour rassurer la population.