Un homme est décédé, vendredi, après avoir été happé par un train de marchandises à Sainte-Louise, dans la région de Chaudière-Appalaches.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

L’incident s’est produit vers 16 h 30 sur la rue Joachim, une voie secondaire. « Selon nos informations, le véhicule circulait en direction nord quand le train l’a frappé alors qu’il circulait vers l’est », explique le sergent Stéphane Tremblay, de la Sûreté du Québec (SQ).

Il souligne que la victime aurait été éjectée de sa voiture lors de l’impact. Des manœuvres de réanimation ont été pratiquées sur place, mais son décès a malheureusement été constaté peu après, avant même son transport en centre hospitalier.

Une enquête a été ouverte pour tenter de faire la lumière sur les circonstances exactes de cet événement, qui demeurent inconnues pour l’instant. Vendredi soir, des techniciens en enquête collision de la SQ ont notamment procédé à l’analyse de la scène.

Selon le corps policier, le conducteur était seul dans son véhicule au moment des faits. Aucune autre personne n’a donc été impliquée dans l’incident.

Celui-ci s’est produit dans une zone où la limite de vitesse est de 70 km/h, précise M. Tremblay. Un passage à niveau ainsi qu’un panneau de signalisation sont affichés près du chemin de fer.

Il n’était pas possible, en soirée, de déterminer l’âge de la victime.