Un proxénète qui a fait vivre une semaine de cauchemar à une fugueuse de 15 ans avec l’aide d’une jeune proxénète de 18 ans a été condamné à plus de cinq ans de détention cette semaine au palais de justice de Montréal. Pris au piège au centre-ville de Montréal, la victime de Kadeem Noël a été droguée et forcée de se prostituer.

Louis-Samuel Perron Louis-Samuel Perron
La Presse

Le résidant de Pierrefonds de 23 ans a plaidé coupable lundi à des accusations de proxénétisme et d’introduction par effraction – pour une tout autre affaire. Il a ainsi écopé de 64 mois de détention à la suite d’une suggestion commune des avocats. Il ne lui reste toutefois que 22 mois à purger, comme il est détenu depuis plus de deux ans.

Sans être l’acteur principal de cette sinistre affaire, Kadeem Noël a reconnu cette semaine avoir aidé sa complice Tatiana Isabel Sanchez à plonger la jeune fugueuse dans l’enfer de la prostitution en janvier 2018. Il a ainsi admis avoir loué l’appartement au centre-ville de Montréal où la victime se prostituait. C’est également lui qui faisait affaire avec certains clients de la victime.

Cependant, Kadeem Noël n’a pas admis tous les faits reconnus par Tatiana Isabel Sanchez. Celle-ci a plaidé coupable l’automne dernier et a été condamnée à quatre ans de détention. Selon les faits qu’elle a reconnus, Kadeem Noël portait notamment une crosse d’arme à feu bien visible, lorsque la jeune proxénète lui a présenté sa « nouvelle fille ».

PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE DE MONTRÉAL

Tatiana Isabel Sanchez

La fugueuse de 15 ans et demi a récolté 1000 $ à son premier jour, alors que Tatiana Isabel Sanchez l’obligeait à « faire » des clients. « Tu pensais vraiment que tu étais pour rester ici sans travailler et ne rien faire ? Tu ne sais pas comment je suis folle. Tu vas rester ici », lance-t-elle.

Quelques jours plus tard, la victime n’en pouvait plus. La proxénète l’a alors menacée avec un canif et Kadeem Noël a pointé une arme à feu dans sa direction, selon les faits admis par Tatiana Isabel Sanchez l’an dernier.

La victime a tenté plus tard d’alerter un voisin en écrivant une note avec du rouge à lèvres : « Appelle le 911 sinon je suis morte » et l’a posée sur la vitre, alors que le voisin était sur le balcon. L’adolescente a finalement réussi à s’enfuir pendant la nuit.

Le procureur MMartin Joly représentait le ministère public, alors que MKaven Morasse défendait Kadeem Noël.