(Québec) Les services de police du Québec tiennent à compter de vendredi, pendant sept jours, une opération nationale concertée visant à lutter contre les excès de vitesse et la conduite automobile imprudente.

La Presse canadienne

La police a remarqué au cours des dernières semaines une augmentation des excès de vitesse sur l’ensemble du réseau routier. Elle croit que l’achalandage réduit en raison de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement a incité certains automobilistes à employer des comportements à risque.

Le déconfinement progressif des activités devrait provoquer une augmentation importante de l’achalandage sur le réseau routier de la part des piétons, des cyclistes, des automobilistes et ses motocyclistes. Les corps policiers ajoutent que la reprise des activités de construction entraînera une présence accrue de travailleurs et de signaleurs aux abords des chantiers.

L’opération de la prochaine semaine est menée en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) qui déléguera des agents au contrôle des véhicules lourds.

La police rappelle que la vitesse est l’une des principales causes de collisions sur la route au Québec.