(Montréal) Les résidents d’un secteur de Notre-Dame-de-Grâce à Montréal qui avaient été évacuées pendant plusieurs heures dimanche, ont pu regagner leur domicile vers 20 h.

Stéphane Blais
La Presse canadienne

Des centaines de citoyens avaient été sommés de sortir de chez eux après la découverte d’un colis suspect sur les rails du Canadien Pacifique.

Vers 20 h, Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a expliqué que « des artificiers, avec l’aide d’un robot, ont inspecté le colis et ont conclu qu’il ne contenait aucune substance dangereuse ».

Le porte-parole du SPVM n’était pas en mesure, dimanche soir, d’expliquer ce que contenait le colis.

L’évacuation couvrait un large périmètre s’étendant sur quatre rues au nord de la voie ferrée, de l’avenue Belgrave jusqu’à l’avenue Melrose. Des citoyens ont également été évacués dans le secteur résidentiel au sud des rails.

Vers 15 h 10, le Service de police du Canadien Pacifique demandé une assistance d’urgence au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en raison du colis suspect.

Un véhicule du Groupe tactique d’intervention du SPVM s’est rendu sur place.

Le Service de sécurité incendie de Montréal était également sur les lieux.