La police de Longueuil a arrêté ce matin neuf personnes reliées à un réseau de distribution de cocaïne et métamphétamines dont les tentacules s'étendaient de la Rive-Sud de Montréal jusqu'à Lévis, en banlieue de Québec.

VINCENT LAROUCHE LA PRESSE

« C'est un groupe bien organisé, et ils n'ont pas commencé ça hier », a expliqué l'agent Ghislain Vallières, porte-parole du corps policier.

Plus de 130 policiers ont pris part à la douzaine de perquisitions prévues en matinée. Les enquêteurs croient que la tête dirigeante habitait Mirabel, mais que la distribution des stupéfiants se faisait à partir de l'agglomération de Longueuil.

« La drogue partait de Longueuil pour être redistribuée dans des points de service satellites dans d'autres municipalités », explique l'agent Vallières.

Huit véhicules à confisquer

Le trafic essaimait notamment à Châteauguay, Napierville, Contrecoeur, Richelieu et même jusqu'à Lévis. Les membres du réseau passaient passablement de temps sur la route et les enquêteurs ont l'intention de saisir huit véhicules routiers à titre de biens infractionnels, parce qu'ils ont été utilisés dans le cadre des activités criminelles alléguées.

L'enquête a débuté il y a trois mois à la suite de la réception d'un appel anonyme d'un citoyen. Les neuf suspects, des hommes âgés entre 27 et 40 ans, devraient comparaître demain au palais de justice de Longueuil.