Source ID:b2dde3f542c332b4bf5cb7ce59014870; App Source:StoryBuilder

Un ex-député fédéral accusé d'agression sexuelle armée

PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD
La Presse

L'ex-député fédéral de Repentigny Jean-François Larose a passé le jour de l'An en prison après avoir été arrêté pour agression sexuelle armée, a appris La Presse.

Selon nos informations, il a été arrêté le 28 décembre dernier à Montréal et est détenu depuis. Une femme aurait porté plainte contre lui immédiatement après les faits qu'elle lui reprochait. Jean-François Larose, qui réside à Montréal, fait aussi face à une accusation de vol qualifié pour les mêmes événements, selon un document signé par la police.

Il dirige un organisme appelé Azoth Défense globale humanitaire, qui, selon son site internet, offre des services de sécurité en matière d'aide internationale. En se lançant dans ce projet, il avait affirmé vouloir combattre l'État islamique. Azoth n'a pas donné suite aux appels de La Presse.

Jean-François Larose, âgé 46 ans, a été élu député fédéral de Repentigny à la faveur de la vague orange qui avait déferlé en 2011 sur le Québec. Il a siégé sous la bannière du Nouveau Parti démocratique (NPD) jusqu'en 2014 avant de quitter la formation politique pour fonder Forces et démocratie avec le député bloquiste Jean-François Fortin.

M. Larose avait perdu ses élections l'année suivante, arrivant septième dans la circonscription de La Pointe-de-l'Île, derrière le Parti rhinocéros. Pendant la campagne qui avait précédé le scrutin, il avait fait les manchettes pour avoir participé à des vidéos de campagne insolites.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer