Une fillette de 8 ans, enlevée dans le secteur de Vimont à Laval, a été retrouvée in extremis, ligotée sur la banquette d’une automobile, juste avant le déclenchement d’une alerte Amber.

Sara Champagne Sara Champagne
La Presse

La petite ne s’était pas présentée à l’école comme à l’habitude, mardi matin, après son départ de la maison vers 7 h. La famille, alertée par l’établissement scolaire, a alors décidé de signaler sa disparition aux policiers. Puis, la mère a fourni des informations au sujet d’un proche susceptible d’être en cause.

Juste avant de déclencher l’alerte Amber, les policiers ont procédé à des vérifications aux abords d’un domicile de la Rive-Sud. Selon l’information diffusée sur les ondes du 98,5 FM, mercredi matin, les policiers ont retrouvé l’enfant juste à temps, saine et sauve, ligotée à bord d’un véhicule.

Une personne connue de son entourage serait à l’origine de l’enlèvement. Elle devra comparaître aujourd’hui au palais de justice de Laval sous divers chefs d’accusation. Les détails des accusations seront dévoilés au cours de la journée.