Un feu de bâtiment s’est déclaré samedi soir dans l’ancien incinérateur de la Ville de Montréal, situé dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Le Service de sécurité incendie (SIM) a reçu l’alerte à 20 h 49. La deuxième alarme a été déclenchée vers 21 h. « Vingt-cinq véhicules et 80 pompiers ont été dépêchés sur place », a indiqué Benoit Martel, chef aux opérations du SIM.  

Il n’y a eu aucun blessé. Le bâtiment est vacant depuis plusieurs années.

Le feu a débuté au niveau de deux tractopelles (aussi appelées « rétrocaveuses »), situées à l’arrière du bâtiment. « Le diesel [des machines] a pris feu et l’incendie s’est propagé » a expliqué M. Martel.

La cause exacte de l’incident n’est pas connue, mais « l’incendie demeure suspect », a-t-il ajouté.

Le service de sécurité incendie de la ville de Montréal indiquait sur Twitter qu’une coupure de courant est possible et demande aux citoyens d’éviter le secteur. L’électricité a en effet été coupée momentanément à quelques usagers.  

L’incendie a été maîtrisé vers 22 h 30.

On estime que le coût des dommages s’élève à plusieurs centaines de milliers de dollars.

Toujours sur Twitter, des photos d’un épais panache de fumée noire ont été partagées par des internautes. L’ancien incinérateur des Carrières se situe à une intersection de la zone signalée par les autorités.

Des incendies mineurs ont déjà eu lieu à l’ancien incinérateur, situé au 1300 rue des Carrières, dont un en 2015.