Un ancien enseignant de morale de Saint-Hubert sera accusé aujourd'hui, au palais de justice de Longueuil, d'avoir commis 11 agressions sexuelles sur deux garçons entre 1985 et 2008.

Mis à jour le 21 nov. 2018
PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD LA PRESSE

Pierre-Raymond Perron est soupçonné par la police d'avoir fait d'autres victimes.

L'homme « a été professeur de morale à l'école secondaire Monseigneur A.-M.-Parent de St-Hubert de 1970 à 2000 et il était impliqué socialement durant cette même période auprès des jeunes adolescents dans le secteur de Chambly », indique le communiqué de la police.

Le sergent Jean-Luc Tremblay, de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, a indiqué que les policiers étaient « toujours en enquête pour trouver d'autres éventuelles victimes ».

Les victimes « étaient des gens qui étaient en lien de confiance avec l'accusé », a-t-il ajouté.