La comparution de Sonia Blanchette, accusée du meurtre prémédité de ses trois enfants, a été reportée au 4 janvier.

Catherine Handfield LA PRESSE

Elle devait avoir lieu ce matin, mais l'équipe de la clinique médico-légale de l'Université de Sherbrooke a demandé plus de temps pour faire son évaluation psychiatrique.

La semaine dernière, Mme Blanchette a demandé à subir une évaluation sur son aptitude à comparaître après avoir été arrêtée par la Sûreté du Québec.

La femme de 33 ans est accusée du meurtre de Lorélie, 5 ans, Loïc, 4 ans, et Anaïs, 2 ans, trouvés morts le 2 décembre chez elle, à Drummondville. Elle les aurait noyés dans sa baignoire.

Les funérailles des enfants ont été célébrées le samedi suivant à l'église Saint-André d'Acton Vale, la municipalité où ils demeuraient avec leur père, Patrick Désautels. Quelque 800 personnes ont assisté à la cérémonie.

Depuis son arrestation, certains médias ont révélé que Mme Blanchette était enceinte lorsqu'elle a été admise à l'hôpital Sainte-Croix dans les heures qui ont suivi le drame. Incarcérée, elle ne pourrait pas garder l'enfant une fois sa grossesse menée à terme.

Mme Blanchette n'a pas répondu aux accusations lors de sa première comparution, le mercredi 5 décembre.

-Avec La Presse Canadienne