Source ID:; App Source:

Vito Rizzuto retrouve un allié de taille

Rocco Sollecito, ancien numéro quatre de la mafia... (Photo: François Roy, archives La Presse)

Agrandir

Rocco Sollecito, ancien numéro quatre de la mafia montréalaise, est sorti de prison hier. Sur la photo, on le voit lors de son arrestation, survenue en novembre 2006.

Photo: François Roy, archives La Presse

Fraîchement sorti de prison, le parrain déchu Vito Rizzuto pourra bientôt faire l'accolade à l'un de ses soldats les plus fidèles. Rocco Sollecito, 64 ans, numéro quatre de l'ancien clan des Siciliens, a été libéré hier matin de l'Établissement Leclerc de Laval, pénitencier fédéral où il était détenu depuis juin dernier.

Sollecito était responsable des dossiers de construction et de bookmaking pour le clan des Rizzuto. Condamné à huit ans de prison à la suite de son arrestation dans la vaste rafle antimafia Colisée, en novembre 2006, Sollecito a été libéré une première fois à l'été 2011. Un an plus tard, les policiers ont aperçu le sexagénaire en compagnie d'individus ayant des antécédents criminels dans un bar de Laval; sa libération conditionnelle a donc été révoquée en juin 2012. Rocco Sollecito a purgé toute sa peine. Il est maintenant un homme libre et n'est plus soumis à aucune condition.

En 2010, au moment où les attaques se multipliaient contre le clan des Siciliens, les policiers ont visité Sollecito en prison pour lui dire que sa vie était menacée. Les commissaires aux libérations conditionnelles avaient même fait des mises en garde auprès des intervenants responsables de faire respecter ses conditions. Fait rare, Sollecito devait se rapporter huit fois par semaine aux autorités lors de sa première libération, en juin 2011.

Sollecito n'est ni sicilien ni calabrais. Il est originaire de la région de Bari, en Italie. Il a été l'un des lieutenants les plus discrets du clan Rizzuto, tout comme le consigliere (conseiller) Paolo Renda, enlevé dans le nord de Montréal en mai 2010. Sollecito et Renda étaient très proches.

Au cours de l'enquête Colisée, les policiers ont vu Sollecito recevoir de l'argent à plusieurs reprises au club social Consenza, ancien quartier général des Siciliens, situé rue Jarry dans l'arrondissement de Saint-Léonard.

À la vie, à la mort

Des sources nous ont récemment confié que l'homme de 64 ans est un fidèle «à la vie, à la mort» du parrain déchu Vito Rizzuto. Selon ces mêmes sources, des proches de Sollecito seraient toujours actifs dans la mafia et pourraient être liés aux incendies criminels qui ont endommagé, au cours des derniers mois, des entreprises liées à l'homme d'affaires Domenico Arcuri.

Selon nos informations, l'ancien patron de Sollecito, Vito Rizzuto, n'aurait pas encore mis les pieds à Montréal et se trouverait toujours dans la région de Toronto, où il s'est rendu après sa sortie de prison.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer