Sébastien Lalime, reconnu coupable d'homicide involontaire pour avoir tué son frère schizophrène en 2009, a écopé d'une peine de huit ans de pénitencier mercredi matin, au palais de justice de Saint-Hyacinthe.

Publié le 18 janv. 2012
Saint-Hyacinthe LA PRESSE CANADIENNE

La Couronne réclamait 12 ans de détention alors que la défense demandait six ans d'emprisonnement. En raison du temps que l'individu a déjà passé en détention préventive, il devra demeurer un peu plus de quatre ans derrière les barreaux.

L'avocat de Sébastien Lalime, Me André Lapointe, était très satisfait du verdict.

Il estime que le juge a pris en considération les circonstances exceptionnelles de l'événement avant de prononcer son jugement, rappelant également que son client ne représentait pas un danger pour la société.

Sébastien Lalime avait poignardé à mort son frère en mai 2009, avant de cacher son corps dans un secteur boisé de Saint-Théodore-d'Acton, en Montérégie. L'individu s'était livré aux policiers en février 2010.