La chaussée en direction sud de la route 133 entre Saint-Denis-sur-Richelieu et Saint-Ours, en Montérégie, a été partiellement emportée sur 50 mètres, jeudi matin.

LA PRESSE CANADIENNE

On ne signale pas de blessés et aucun véhicule ne s'est retrouvé dans la tranchée causée par le glissement de terrain de cette route qui longe la rivière Richelieu.

La Sûreté du Québec a reçu l'appel aux environs de 9 h 50 jeudi avant-midi pour signaler l'incident.

Le ministère des Transports ainsi que la Sécurité civile se trouvent sur les lieux. Des experts en géotechnique du ministère vérifient notamment s'il n'y a pas d'autres mouvements de sol sur le tronçon touché. La cause de l'effondrement est inconnue.

La circulation sur ce tronçon est détournée sur le réseau routier environnant. La route demeurera fermée pour une durée indéterminée.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Une portion d'une quarantaine de mètres du chemin des Patriotes qui longe la rivière Richelieu s'est complètement effondré.

Une résidence se trouve face au glissement de la route. Elle a été évacuée et comme tout risque a été écarté, les résidents ont pu réintégrer leur demeure en fin d'après-midi.

La municipalité avait informé le ministère des Transports de l'apparition d'une fissure sur la chaussée fraîchement repavée il y a une dizaine de jours. Mercredi, le MTQ avait installé des cônes dans ce secteur.

Les usagers réguliers de ce tronçon de route pouvaient constater depuis plusieurs années un problème avec le devers de la courbe où s'est produit le glissement.

La route 133 relie à cet endroit Sorel-Tracy et Mont-Saint-Hilaire, en Montérégie.

En août dernier, un homme était décédé après qu'un ponceau ait été emporté dans la rivière Yamaska, dans la municipalité du même nom, située à une cinquantaine de kilomètres au nord de Saint-Denis-sur-Richelieu.

Photo: Patrick Sanfaçon, La Presse

Une résidence se trouve face au glissement de la route.