La Couronne a fait valoir ses arguments mardi au procès de Dany Villanueva, à la suite de la requête spéciale déposée lundi par la défense dont le but est de faire déclarer illégale l'ensemble de la preuve pour un dossier de vol qualifié.

LA PRESSE CANADIENNE

Pour le ministère public, les conclusions du clan Villanueva sont erronées.

Le procureur de la Couronne, Alexandre Arel, souligne d'ailleurs qu'il est absolument faux de prétendre qu'à la suite du vol qualifié, les policiers ont ciblé les coaccusés à cause de la couleur de leur peau.

Selon lui, les policiers ont été raisonnables dans leur intervention et ils n'ont pas agi de façon à choquer qui que ce soit.

La juge se prononcera sur la requête de la défense dans une dizaine de jours.

Le frère de Dany Villanueva, Fredy, avait été abattu par un policier lors d'une intervention dans un parc de Montréal-Nord en 2008. Le vol qualifié qui fait présentement l'objet d'un procès serait survenu deux mois avant ces événements.

Dany Villanueva et ses quatre présumés complices auraient perpétré un vol qualifié le 18 juin 2008 à l'angle des rues Sherbrooke et Saint-Laurent, à Montréal. Après avoir été alertés, les policiers avaient intercepté un véhicule deux minutes plus tard et avaient arrêté cinq suspects. Ils avaient trouvé un objet volé, une chaîne en or ainsi qu'une fausse arme.