Un entrepreneur et promoteur qui obtient de nombreux contrats à Laval a récemment été l'objet d'une perquisition de Revenu Québec, a appris La Presse.

Fabrice de Pierrebourg LA PRESSE

L'opération, menée dans le cadre d'une enquête du fisc québécois, a eu lieu le 5 octobre et visait Valmont Nadon, propriétaire de deux firmes du même nom à Laval, a indiqué la porte-parole de Revenu Québec, Valérie Savard. Il n'a pas été possible d'obtenir plus de détails sur la nature des documents recherchés, ni de savoir si la perquisition visait les firmes ou leur propriétaire, car le rapport de perquisition n'est pas terminé, a-t-elle indiqué. Pour sa part, l'Unité permanente anticorruption (UPAC), qui enquête à Laval, nous a indiqué ne pas être concernée par cette perquisition.

Le nom de la firme Valmont Nadon Excavation figure très rarement dans les médias. L'entreprise fait pourtant partie d'un petit groupe de huit entreprises qui ont obtenu les trois quarts des 388 millions versés pour des contrats de voirie et d'infrastructures accordés par la Ville de Laval de 2001 à 2008.

Valmont Nadon Excavation participe aussi actuellement à la construction de la phase 1 du nouveau projet résidentiel Royal Chomedey, complexe composé d'appartements et de maisons de prestige au nord de l'autoroute 440.

Une existence de 40 ans

Sur son site internet, Valmont Nadon Excavation revendique une existence de 40 ans et annonce avoir réalisé des projets pour le Cirque du Soleil, Bombardier Dorval, Méga Centre Notre-Dame, etc.

Selon le registre des entreprises du Québec, M. Nadon est aussi à la tête de l'entreprise Valmont Nadon Transport inc., sise à la même adresse.

Valmont Nadon a récemment fait l'actualité à l'Assemblée nationale du Québec pour ses activités dans la construction immobilière. Le 25 mai dernier, le député péquiste de Chambly, Bertrand St-Arnaud, a soutenu que Valmont Nadon et Pierre Grothé, qui auraient «remblayé plusieurs terrains humides pour faire de la construction résidentielle à Laval [...] ont non seulement généreusement contribué, ces dernières années, à la caisse électorale du maire de Laval, mais ont aussi donné 30 000$ au fil des ans à la caisse électorale du Parti libéral».

Le député faisait référence à la société à numéro 9108-2404 Québec inc., dont Valmont Nadon est l'un des dirigeants et Pierre Grothé, autre homme d'affaires lavallois, le président. Cette firme est connue comme propriétaire et gestionnaire d'Impact 440, important parc industriel inauguré en 2002, à Laval.

En 2009, Valmont Nadon a donné 1650$ au Parti libéral du Québec, selon les données du DGE que La Presse a consultées.

Le porte-parole de la Ville de Laval, Benoît Collette, a indiqué que la Ville ne «fera aucun commentaire sur ce dossier qui relève du domaine privé».

Malgré plusieurs messages, M. Valmont Nadon n'a pas rappelé La Presse. «Il est à l'extérieur de la ville et pas joignable», a justifié hier la réceptionniste de son entreprise.