Un employé de l'aéroport de Hong Kong a été condamné pour ses liens avec un jeune Chinois qui avait tenté d'entrer au Canada l'an dernier en se déguisant en vieillard caucasien.

LA PRESSE CANADIENNE

La télévision d'État de Hong Kong a rapporté qu'un tribunal avait reconnu l'employé coupable de complot pour faire entrer illégalement des immigrants grâce à de faux passeports et des cartes d'embarquement falsifiées.

Radio Television Hong Kong (RTHK) a expliqué que l'employé en question travaillait comme préposé au sol à l'aéroport. Sa peine sera connue ultérieurement, selon RTHK.

Des rapports précédents révélaient que huit personnes avaient été arrêtées à Hong Kong en lien avec cette histoire, qui avait attiré l'attention en raison du masque utilisé par le jeune homme pour son déguisement.

L'identité de l'homme au déguisement est protégée par une ordonnance de non-publication.

Arrêté en octobre dernier alors qu'il venait d'atterrir à Vancouver, il a été détenu pendant trois mois jusqu'à ce qu'un arbitre de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié ne le libère en février, en échange d'une caution de 5000 $ et de la promesse de se présenter chaque semaine à l'Agence des services frontaliers du Canada.