Le conjoint de Cheryl Bau-Tremblay, cette femme de 28 ans, enceinte de cinq mois, disparue depuis quelques jours de son domicile de Beloeil, est actuellement rencontré par les enquêteurs des Crime contre la personne de la Sûreté du Québec.

Mis à jour le 6 août 2015
Daniel Renaud LA PRESSE

Ceux-ci ont repris l'enquête des mains de leurs collègues de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent depuis ce matin. Un tel transfert peut être fait lorsqu'il y a un doute qu'un geste criminel pourrait avoir été commis.

Les enquêteurs de la SQ ont d'abord rencontré le conjoint de la disparue, Alexandre Gendron, à la résidence du couple, sur la rue Alexander, à Beloeil, avant de l'amener, en voiture, vers un lieu inconnu. Jeudi après-midi, les enquêteurs ont entrepris des vérifications et des fouilles à l'intérieur et à l'extérieur de la résidence du couple après avoir obtenu les autorisations judiciaires nécessaires.

Le jeune homme n'était pas menotté. Il n'est pas considéré comme suspect mais comme un témoin important dans cette nébuleuse affaire.

La jeune femme est portée disparue sans effets personnels, cartes de crédit ou téléphone cellulaire depuis samedi soir dernier. Elle était considérée comme une personne qui menait une vie normale et n'était pas dépressive.

Plus tôt le jour même de sa disparition, elle était revenue à la maison après avoir passé quelques jours chez sa soeur, à Magog.

La Régie de police Richelieu-Saint-Laurent a lancé un avis de disparition et multiplié les messages dans les médias ces derniers jours. Des recherches intensives sur des embarcations et avec l'aide d'un hélicoptère ont également été effectuées sur et au dessus de la rivière Richelieu, sans succès.

- avec La Presse Canadienne