(Marseille) Trois taureaux de Camargue qui participaient mardi à une séance photo devant les arènes d’Arles se sont échappés, l’un d’entre eux blessant une septuagénaire, mais tous ont été capturés, a-t-on appris auprès de la municipalité.

Agence France-Presse

Les trois taureaux devaient servir de modèles à la nouvelle affiche de la « Cocarde d’Or », une épreuve de course camarguaise qui a lieu chaque année en juillet à Arles. La course camarguaise est une forme de tauromachie spécifique au Sud-Est de la France, le taureau n’y est jamais tué, contrairement à la corrida.  

« Si deux d’entre eux ont rapidement été rattrapés, le troisième s’est jeté dans le Rhône » qu’il a traversé à la nage à un endroit particulièrement large du fleuve pour rejoindre un autre quartier de la ville.

PHOTO COMPTE TWITTER DE MANON VARIOL

Trois taureaux se sont échappés des arènes d’Arles en pleine séance photo. L’un d’eux a plongé dans le Rhône.

Dans sa course, l’animal a heurté une dame de 70 ans qui faisait son jogging. La victime a été transportée à l’hôpital où ses jours ne sont pas en danger.

L’animal a lui été capturé par des gardians — gardiens à cheval des troupeaux de taureaux en Camargue — assistés de policiers nationaux et municipaux et de membres des services de secours.

Le maire d’Arles Patrick de Carolis a félicité l’ensemble des intervenants « pour leur efficacité dans cette mission un peu particulière ».