(New York) Netflix a annoncé mercredi un nouveau concours d’ingestion de hot-dogs entre deux champions américain et japonais, après l’exclusion choc subie par le premier d’une très ancienne compétition à New York.

Le géant de la diffusion en continu a publié sur X un dessin qui montre un gros hot-dog tenu à pleines mains et vante un concours d’ingestion entre le Californien Joey Chestnut et le Japonais Takeru Kobayashi.

Le match « Unfinished Beef » (« Bisbilles à finir ») – « beef » signifie « viande » et aussi « bisbilles » ou « querelle » – sera diffusé en direct sur Netflix le 2 septembre, jour de la fête du Travail aux États-Unis.

Mardi, un conflit a éclaté dans le petit milieu des mangeurs de hot-dogs.

Joey Chestnut, 1,85 m pour 104 kg, capable d’engloutir 76 hot-dogs en dix minutes, a été de facto exclu du « Nathan’s Famous Fourth of July Hot Dog Eating Contest » qui se tient à New York depuis 1916 chaque 4 juillet, jour de la fête nationale.

PHOTO BRITTAINY NEWMAN, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Joey Chestnut en action en 2021

La raison invoquée par l’organisateur, la Major League Eating (MLE) ?

Joey Chestnut veut promouvoir cette année une marque concurrente de hot-dogs à base de plantes, de la viande végétale, et avec laquelle il a passé un accord publicitaire.

L’intéressé a déclaré mardi soir sur Instagram être « très déçu d’apprendre (son) exclusion par les médias après près de 20 ans » de compétition et a précisé qu’il n’avait « pas de contrat avec la MLE ou Nathan’s ».

Joey Chestnut a gagné la compétition 16 fois et en détient le record de victoires.

Son meilleur adversaire est Takeru Kobayashi, mais ce champion japonais avait lui aussi été exclu du concours Nathan’s en 2010 à la suite d’un désaccord autour de l’exclusivité d’un contrat.

La compétition de la MLE, plus que centenaire, refuse que ses participants représentent d’autres marques que la sienne, Nathan’s.  

PHOTO YANA PASKOVA, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Joey Chestnut et Takeru Kobayashi en 2009

Se disant « effondrée », elle a dénoncé le soutien commercial de Joey Chestnut à des hot-dogs sous forme de substituts de viande à base de végétaux, vendus sous la marque Impossible Foods.

Avant l’annonce de Netflix, la MLE a quand même tenté d’amadouer le gros mangeur.

« Joey Chestnut est un héros américain. Nous n’aimerions rien de plus que de l’avoir » au concours cette année, a-t-elle lancé.

Chaque 4 juillet, quelque 35 000 fans se rassemblent dans le quartier de Coney Island, au bord de l’Atlantique dans le sud de l’arrondissement new-yorkais de Brooklyn.

Les cinq plus gros mangeurs se partagent 40 000  dollars et le premier remporte la « ceinture moutarde » avec 10 000 dollars en plus.

D’après la presse américaine qui l’a surnommé « Jaw » (« La Mâchoire »), Joey Chestnut a empoché ces dernières années des centaines de milliers voire des millions de dollars en engloutissant aussi 30 sandwiches grecs en dix minutes ou 182 ailes de poulet en 30 minutes.