(Washington) L’avion transportant le vice-président des États-Unis, Mike Pence, a été forcé de faire demi-tour après avoir frappé un oiseau peu de temps après son décollage au New Hampshire, a rapporté la Maison-Blanche.

Aamer Madhani
Associated Press

Mike Pence rentrait à Washington à la suite d’un évènement de campagne dans un hangar d’aéroport près de Gilford, au New Hampshire.

Peu après le décollage d’Air Force Two depuis l’aéroport régional Manchester-Boston, l’appareil aurait frappé un oiseau. Un membre haut placé au sein de l’administration, qui n’était pas autorisé à commenter l’affaire, a assuré que le vice-président et son entourage n’avaient pas été mis en danger.