Le bruit de cloches des vaches qui paissent dans les alpages peut sembler idyllique, mais pour les voisins immédiats cela peut constituer un calvaire.

Publié le 12 août 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

C'est l'argument mis en avant par une cour d'appel de Zurich pour obliger un éleveur suisse à retirer ces cloches du cou de ses 27 vaches laitières pendant la nuit.

Cette décision du début du mois d'août confirme l'injonction faite à cet éleveur par sa petite commune des environs de Zurich, prise à la demande de voisins du pré, excédés par les tintements incessant qui les réveillaient chaque nuit et qui avaient porté plainte une première fois il y a quatre ans.

L'éleveur avait contesté la décision l'année dernière devant une cour d'appel locale.

Après enquête, la cour a statué: l'éleveur devra retirer les cloches à ses vaches de 22 heures à 7 heures du matin.

«Même à 80 mètres de la source, la pollution sonore est très élevée», précise la cour dans son arrêté.

Les juges ont également noté que les cloches étaient inutiles à ces vaches qui vivent dans un pré clôturé.

Les cloches sont pourtant utiles pour retrouver les fuyardes, avait objecté le propriétaire des vaches, mais la cour a fait prévaloir l'intérêt de ses voisins.

L'éleveur a encore la possibilité de faire appel et peut aller jusque devant la cour suprême, le Tribunal fédéral.