Une enquête internationale canado-américaine a permis de démanteler un réseau de contrebande de... mozzarella, cornichons et ailes de poulet, animé notamment par deux policiers de Niagara, en Ontario, ont annoncé jeudi les enquêteurs.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les produits alimentaires, et notamment le fromage, sont beaucoup moins chers aux États-Unis qu'au Canada, en raison de différents règlements en vigueur dans ce dernier pays.

Les contrebandiers les revendaient aux pizzerias et autres restaurants du côté canadien de la frontière, a indiqué la police de Niagara.

Les trois trafiquants ont été arrêtés. La rentabilité de leur opération défie l'imagination: avec un chiffre d'affaires d'environ 200 000 $, ils auraient réalisé un bénéfice de 165 000 $, a indiqué la police.

«Beaucoup de gens rigolent (dans les messages en ligne) à propos de ces arrestations, mais notre chef prend cette affaire très au sérieux», a dit à l'AFP l'officier Derek Watson.