Les habitants du Plateau-Mont-Royal ont choisi la continuité, dimanche, en donnant les clés de la mairie d’arrondissement à Luc Rabouin dans une victoire écrasante. Le candidat de Projet Montréal succède ainsi au polarisant Luc Ferrandez à la mairie du Plateau-Mont-Royal, au terme de 43 jours de campagne de ces élections partielles.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

Une heure et demie après le début du dépouillement des boites de scrutin, le candidat de Projet Montréal – Équipe Valérie Plante comptait 67 % des votes, avec 250 bureaux de vote dépouillés sur 292, conservant ainsi le château-fort du parti.

« On a travaillé du premier jour au dernier jour. S’il y en a qui pensent qu’on a tenu ça pour acquis, ils n’étaient pas avec nous sur le terrain tous les jours », a-t-il déclaré devant une foule conquise réunie au Boswell Brasserie Artisanale, sur l'avenue du Mont-Royal Est.

« D’avoir envie de chausser les chaussures de Luc Ferrandez… Whou ! On va se le dire, ce n’est pas une mince affaire. Mais il a dit : “oui, je suis prêt” et sa place est parmi nous », a déclaré Valérie Plante, mairesse de Montréal et chef de Projet Montréal.

M. Rabouin s’est notamment engagé à planter 500 arbres supplémentaires et à implanter 15 nouvelles ruelles vertes. Il veut aussi poursuivre le corridor de la biodiversité du Mile End. Toujours en continuité avec les agissements de son prédécesseur, il entend poursuivre les efforts pour favoriser l’utilisation du transport en commun et les autres alternatives à l’automobile.

Dès le début de sa campagne, il a aussi promis de se porter à la rescousse des commerçants, dont plusieurs ont fermé leurs portes ces dernières années. Il a notamment proposé de : travailler à l’élaboration d’un programme d’accès à la propriété pour les commerces indépendants ; mettre en œuvre rapidement les recommandations de la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation qui relèvent des responsabilités de l’arrondissement ; offrir des aménagements piétons de grande qualité ; installer 1 000 supports à vélo supplémentaires sur les artères commerciales ; et adapter les règles de zonage à la nouvelle réalité du commerce, en collaboration avec les SDC.

Le nouveau maire du Plateau-Mont-Royal succède à Luc Ferrandez, qui en a assuré la mairie durant 10 ans. Luc Rabouin y habite depuis 25 ans. Il a deux enfants de 12 et 14 ans.

L’homme de 51 ans est directeur du développement stratégique à la Caisse d’économie solidaire Desjardins depuis trois ans et il a passé les dernières années de sa carrière à se spécialiser en développement économique local, notamment au sein du Centre d’écologie urbaine de Montréal, de Communauto France et de la Corporation de développement économique communautaire (CDEC).

Luc Rabouin affrontait Jean-Pierre Szaraz (17,5 %), du parti fondé par Denis Coderre Ensemble Montréal, et Marc-Antoine Desjardins (15,5 %), du parti fondé par Mélanie Joly Vrai Changement pour Montréal.