Nouveau coup dur pour l'opposition à l'hôtel de ville de Montréal, qui perd une huitième élue depuis la dernière élection. La conseillère Cathy Wong a annoncé qu'elle siègerait désormais comme indépendante, rompant les ponts avec Ensemble Montréal.

Mis à jour le 9 avr. 2019
Pierre-André Normandin LA PRESSE

À la suite de la dernière élection, Cathy Wong avait été nommée présidente du conseil municipal, héritant en quelque sorte du rôle d'arbitre lors des rencontres mensuelles des élus montréalais. Elle est ainsi devenue la première femme à occuper ce poste.

Pour assurer son rôle, elle s'était retirée du caucus d'Ensemble Montréal, mais était restée membre du parti d'opposition. Mais elle juge désormais préférable de devenir indépendant «afin d'être en mesure de collaborer plus efficacement en amont avec l'arrondissement de Ville-Marie sur des dossiers qui me tiennent particulièrement à coeur».

Au-delà de la présidence, Cathy Wong est avant tout conseillère municipale de Peter-McGill. Ce district est situé au coeur de l'arrondissement Ville-Marie, dirigé par la mairesse Valérie Plante.

Cathy Wong était la seule élue d'opposition à siéger à ce conseil d'arrondissement, tous les autres étant membres de Projet Montréal. «Je pense que nous devons parfois mettre de côté la partisanerie politique pour remettre les personnes que nous représentons au coeur de nos actions», estime Cathy Wong.

La femme avait été courtisée par les deux principaux partis municipaux de Montréal à la veille de l'élection de novembre 2017. Elle s'était finalement présentée sous la bannière d'Équipe Coderre, devenu Ensemble Montréal à la suite de sa défaite électorale. L'ex-maire Denis Coderre avait présenté la femme comme une candidate importante pour son administration s'il avait été réélu.

Cathy Wong est la huitième élue à quitter Ensemble Montréal depuis les élections. En début de mandat, Jean-François Parenteau avait annoncé devenir indépendant pour se joindre à l'administration Plante. Il avait été rejoint par Hadrien Parizeau, lui aussi devenu indépendant. La conseillère Marie-Josée Parent a quitté le parti d'opposition pour devenir officiellement membre de Projet Montréal.

En octobre dernier, l'élu Giovanni Rapana avait annoncé son départ d'Ensemble Montréal pour devenir indépendant. La conseillère d'arrondissement Renée-Chantal Belinga, dans Montréal-Nord, a elle aussi claqué la porte en août dernier.

Enfin, deux autres élus ont quitté Ensemble Montréal pour se présenter au provincial. Chantal Rouleau est devenue ministre pour la Coalition Avenir Québec et Frantz Benjamin est député pour le Parti libéral.

Le chef d'Ensemble Montréal, Lionel Perez, a blâmé l'administration Plante pour ce nouveau départ. «Elle se pense obligée de devenir indépendante pour recevoir une meilleure collaboration. Il faut dénoncer cette approche de Projet Montréal qui lui impose cette façon de travailler. C'est dommage qu'elle ait dû prendre cette décision», a-t-il déploré.

Lionel Perez ne s'est pas inquiet pour l'avenir de sa formation, soulignant que les mouvements entre partis ne sont pas rares sur la scène municipale. L'ex-chef et fondateur de Projet Montréal avait par exemple quitté son parti pour se joindre à Équipe Coderre en 2014. Deux autres collègues avaient aussi fait le saut. Ironie du sort, les trois anciens membres de Projet Montréal ont été battus alors que la formation a remporté l'élection.