Les finances de l'entreprise BIXI continuent à bien se porter, quatre ans après avoir été sauvée de la faillite. Le système de vélo en libre-service a dégagé un surplus d'un million en 2017.

Publié le 6 juin 2018
Pierre-André Normandin LA PRESSE

Les revenus de BIXI se sont élevés à 10,5 millions, tandis que les dépenses ont été de 9,5 millions. Cet excédent, le quatrième depuis la transformation de BIXI en organisme à but non lucratif, ne sera pas retourné à la Ville, qui verse 2,9 millions par an à BIXI depuis son sauvetage. L'argent sera plutôt réinvesti dans les activités du système.

Revenus 2017 de BIXI

Abonnements et utilisation 4,6 millions de dollars

Publicité et commandites 3,0 millions de dollars

Subvention de Montréal 2,9 millions de dollars

Rappelons que 2017 a marqué de nouveaux records pour le système. Pas moins de 4,85 millions de déplacements ont été effectués l'an dernier, en hausse de 51% par rapport à 2014. Un peu plus de 259 000 utilisateurs différents ont enfourché un BIXI à un moment ou l'autre de 2017, soit plus du double par rapport aux 129 500 de 2014. Le système a d'ailleurs vu un nombre record d'abonnements, soit 45 500, contre 36 000 il y a quatre ans.

La saison 2018 s'annonce prometteuse alors que les indicateurs sont en hausse de plus de 30% en moyenne.