Vrai changement pour Montréal donne une mauvaise note à l'administration municipale dans sa gestion des inondations printanières dans l'ouest de la ville et propose des solutions pour protéger les riverains contre de nouvelles crues, comme la reconstitution d'une réserve de sacs de sable et la création d'une liste de bénévoles.

Publié le 24 oct. 2017
David Santerre LA PRESSE

Le parti fondé à la dernière élection par Mélanie Joly est moins visible cette année, ne présentant pas de candidat à la mairie de Montréal. Par contre, sa chef, Justine McIntyre, mise beaucoup sur l'arrondissement Pierrefonds-Roxboro où elle se présente comme mairesse d'arrondissement. 

Elle a annoncé aujourd'hui qu'elle propose la création d'une banque de bénévoles qui pourront être déployés rapidement sur le terrain en renfort des employés municipaux en cas de nouvelles crues printanières comme celle, historiques, du printemps dernier.  

«Lors des inondations cette année, des centaines de citoyens voulaient prêter main forte aux sinistrés et aux intervenants, mais l'arrondissement a dû refuser cette aide faute de savoir où et comment l'utiliser», déplore-t-elle.

Elle qualifie également de «désastreuse» la décision de la mairie de se départir d'un stock de sacs de sable dont elle aurait eu bien besoin au printemps. Elle propose donc que des milliers de ces sacs soient à nouveau acquis et stockés en cas de besoin. Elle veut aussi que l'arrondissement fasse l'achat de de digues gonflables qui pourraient être encrées dans certains secteurs sensibles et déployées lorsque les eaux montent. 

Elle croit aussi que de meilleurs procédés de prévision des crues pourraient être établis en partenariat avec Environnement Canada. 

Elle rappelle que des «drames humains» ont été causés par les inondations du printemps et que les sinistrés peinent toujours à recevoir de l'aide.