Source ID:; App Source:

Harel accuse Bergeron de préférer les grands projets à ses citoyens

La chef de Vision Montréal, Louise Harel.... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

La chef de Vision Montréal, Louise Harel.

Photo: André Pichette, La Presse

Projeter l'implantation de tramways ou de refaire l'entrée maritime de Montréal c'est bien, mais s'occuper des besoins des citoyens qui nous ont élus, c'est mieux. La chef de Vision Montréal, Louise Harel accuse l'un de ses rivaux dans la course à la mairie, Richard Bergeron, d'avoir négligé les citoyens de son district depuis 4 ans.

Vision Montréal a convoqué la presse pour dénoncer l'iniquité des investissements de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Grâce à une demande d'accès à l'information, le parti a calculé que plus des trois quarts des projets menés de 2010 à 2013 par l'administration du maire Luc Ferrandez ont eu lieu dans le seul district du Mile-End. Le district de Jeanne-Mance, où siège Richard Bergeron, a seulement reçu 8% des investissements.

Ce qui peut sembler comme une guerre de clochers bien locale en dit long sur le type de maire que Richard Bergeron pourrait devenir, dit Louise Harel. «Ça augure mal. Ce ne sont pas les besoins exprimés localement qui l'intéressent.»

Le pro maire du Plateau, Richard Ryan, accuse Louise Harel d'essayer de faire diversion alors que son parti perd des élus. Il ajoute que plusieurs projets menés dans le Mile-End desservent tout l'arrondissement et non pas seulement ceux du quartier.




Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer