L’arrivée d’un système dépressionnaire en provenance des États-Unis amènera de la pluie verglaçante et de la neige sur la grande partie de la province. Des avis de smog ont également été émis pour la majorité des régions du Québec.

Publié le 1er janvier
Alice Girard-Bossé
Alice Girard-Bossé La Presse

Plusieurs régions du Québec auront droit à de la neige, après une courte transition de pluie pour le sud de la province, dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué samedi MétéoMédia.

De la pluie verglaçante pourrait se joindre au cocktail météo, principalement dans la région de Sherbrooke.

Un avis de conditions routières hivernales a été émis pour la région de Gatineau pour la soirée de samedi et la journée de dimanche. Environnement Canada prévoit une accumulation totale de 4 à 8 cm pendant cette période.

« Les déplacements pourraient être dangereux ce soir, cette nuit et dimanche matin, car les surfaces non entretenues devraient se couvrir de neige et devenir glacées », peut-on y lire sur le site de l’agence fédérale.

Avertissement de smog

Environnement Canada a également publié samedi des avis de smog pour la majorité des régions du Québec.

« Des concentrations élevées de polluants sont prévues et entraîneront une mauvaise qualité de l’air », a indiqué l’agence.

Les régions touchées par des avertissements de smog sont la Beauce, Drummondville, Gatineau, Lachute, Lanaudière, la Mauricie, Montmagny, le Grand Montréal, Québec, la vallée du Richelieu, Saint-Hyacinthe et Vaudreuil.

Environnement Canada demande aux résidents de Montréal de cesser d’utiliser leur poêle ou leur foyer au bois jusqu’à la levée de l’avertissement.

Froid extrême

Ailleurs au pays, des avertissements de froid extrême sont en vigueur. Ce le cas notamment pour le nord de l’Ontario, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta et la Colombie-Britannique, où le refroidissement éolien attendra jusqu’à moins 50.

Les températures très froides présentent un danger élevé pour la santé, a indiqué Environnement Canada. « Des engelures peuvent se développer en quelques minutes sur la peau exposée au refroidissement éolien », a indiqué l’agence.