(Ottawa) Le ministre fédéral de l’Environnement dit avoir l’intention d’agir rapidement cet automne pour fixer des objectifs législatifs visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre du Canada.

La Presse Canadienne

Les libéraux ont promis lors de la campagne électorale de 2019 d’adopter une loi fixant des objectifs quinquennaux de réduction des émissions jusqu’en 2050, où l’objectif sera de zéro.

Cela signifie que le Canada doit réduire considérablement ses émissions au cours des trois prochaines décennies et veiller à ce que les gaz à effet de serre encore produits puissent être absorbés plutôt que de rester dans l’atmosphère.

Les objectifs législatifs seront juridiquement contraignants, mais on ne sait pas encore exactement de quelle manière ils seront appliqués.

Le Canada s’est fixé plusieurs objectifs de réduction de ses émissions depuis 30 ans, mais n’a jamais atteint un seul d’entre eux.

Le ministre Jonathan Wilkinson a indiqué jeudi que la lutte contre la COVID-19 demeure une priorité immédiate, mais que si le changement climatique n’est pas maîtrisé, il sera tout aussi dommageable pour l’humanité que la pandémie, voire plus.