Source ID:; App Source:

Manon Massé promet 1,8 milliard en habitation pour Montréal

La co-porte-parole de Québec solidaire Manon Massé a... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

La co-porte-parole de Québec solidaire Manon Massé a rencontré la mairesse de Montréal Valérie Plante, lundi.

Photo Martin Chamberland, La Presse

Quadrupler les investissements pour les logements sociaux. Relancer la construction d'habitations à loyer modique (HLM). Québec solidaire promet d'allouer 1,8 milliard en habitation pour Montréal s'il est porté au pouvoir le 1er octobre.

La co-porte-parole Manon Massé a rencontré la mairesse Valérie Plante cet après-midi. Les deux femmes ont abordé de nombreux dossiers, mais principalement les besoins en habitation pour les ménages vulnérables de la métropole.

Québec solidaire s'est ainsi engagé à porter à 388 millions les fonds confiés à Montréal pour le programme Accès logis, dont la responsabilité a récemment été transférée à la Ville. C'est près de quatre fois plus que les 103,9 millions alloués à la métropole cette année par le gouvernement. La leader solidaire estime que cet investissement permettrait de construire une importante partie des milliers de logements jugés nécessaires.

«Pour Montréal seulement, on parle dans un premier mandat de 22 250 logements abordables et sociaux. C'est important parce que ce sont des gens qui ne vivent pas dans des logements adéquats parce qu'ils ne sont pas assez grands ou avec des problèmes d'insalubrité», a dit Mme Massé.

Des 22 250 logements abordables et sociaux, 1250 offriraient du soutien communautaire pour les personnes itinérantes, à besoin particulier ou avec des problèmes de santé mentale.

La co-porte-parole de QS a aussi promis de relancer la construction d'Habitations à loyer modique (HLM), en investissant pas moins de 700 millions dans un premier mandat. Ces fonds permettraient d'ajouter 3312 logements aux 10 800 déjà construits grâce à ce programme datant de 1969. Le dernier projet mené à Montréal avec ce programme remonte au milieu des années 1990.

Faire passer Accès logis de 103,9 à 388 millions par an et les 700 millions aux HLM représenteraient au total des investissements supplémentaires de 1,8 milliard en quatre ans. Ils permettraient ainsi la construction d'un peu plus de 25 000 logements, selon les calculs de Québec solidaire.

Partenaire en environnement

Manon Massé a salué le leadership joué par Montréal en environnement, la Ville souhaitant devenir «zéro déchet» d'ici 2030 et carboneutre d'ici 2050. La co-porte-parole solidaire a dit vouloir épauler la métropole dans ce virage majeur. «Quand on parle d'environnement, on est sur la même longueur d'onde. Vouloir rendre Montréal zéro déchet, c'est un sacré défi. Ils vont avoir besoin d'un partenaire responsable au gouvernement du Québec et Québec solidaire est prêt à jouer ce rôle», a-t-elle dit.

Manon Massé promet aussi de soutenir davantage Montréal dans la lutte à l'agrile du frêne en épaulant financièrement la métropole. Elle n'a toutefois pas chiffré combien un gouvernement solidaire serait prêt à investir.




La liste:-1:liste; la boite:2512870:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer