L'ex-première ministre Pauline Marois trouve « absolument formidable » que 47 % des candidats des principaux partis politiques en lice pour les élections du 1er octobre soient des femmes.

Publié le 12 sept. 2018
Lia Lévesque LA PRESSE CANADIENNE

Le quotidien Le Devoir, qui fait une « vigie parité » hommes-femmes depuis le début de la campagne électorale, a révélé cette donnée dans son édition de mercredi. Il précise que la Coalition avenir Québec présente 51% de candidates, le PLQ 44, le PQ 40 et Québec solidaire 52,5.

Mme Marois participait justement, mercredi, à un panel sur les femmes en politique, où les participantes ont aussi discuté de la présence des femmes au sein des conseils d'administration, dans les postes de direction et autres.

Mme Marois s'est aussi prononcée contre l'imposition de quotas de femmes aux partis politiques, du moins pour l'instant. Elle tient cependant à ce que les partis aient des comptes à rendre au Directeur général des élections et qu'ils présentent un plan d'action pour détailler les démarches qu'ils ont faites pour tenter d'atteindre la parité hommes-femmes.

Mais après la prochaine élection, lorsqu'on aura fait le bilan des démarches qui auront été faites, « s'il faut arriver à des quotas, on devra le faire », a opiné Mme Marois.