Un gouvernement de la Coalition avenir Québec suspendrait le versement des hausses de salaire dues aux médecins spécialistes le temps de renégocier leur rémunération, a affirmé François Legault, samedi.

Mis à jour le 8 sept. 2018
MARTIN CROTEAU LA PRESSE

Le chef caquiste a maintes fois répété qu'il souhaite renégocier l'entente avec la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ). Il dit vouloir réduire en moyenne de 80 000 $ par année la rémunération d'un spécialiste, ce qui permettrait à l'État d'économiser 1 milliard.

Lors d'un point de presse à Québec, il a confirmé que pendant cette négociation, un gouvernement de la CAQ suspendrait le versement des augmentations.

« Le gros du rattrapage qui a été offert aux spécialistes a déjà été versé, a expliqué M. Legault. Il est prévu que dans les prochaines années, il y aura de petites augmentations qui seront versées. Étant donné qu'on va être en négociation, on va mettre en fidéicommis ces montants-là. »

Il assure que « ce ne sont pas des sommes importantes ». Tout au plus parle-t-on de points de pourcentage d'augmentation, a-t-il dit.

Pour l'année 2018-2019, la rémunération des médecins spécialistes s'élève à 4,9 milliards. Un gouvernement caquiste gèlerait cette enveloppe d'ici à la fin des négociations avec la FMSQ.

La CAQ prévoit ainsi retenir des sommes de 192 millions pour 2019-2020, et de 289 millions pour 2020-2021.

L'entente actuelle couvre la période qui s'étend de 2015 à 2023. Elle prévoit que les spécialistes touchent une hausse de rémunération de 1,4 % par année en moyenne. À son terme, l'enveloppe de rémunération des spécialistes doit totaliser 5,4 milliards.