Incapable de faire élire un député sur l'île de Montréal depuis la fondation de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault promet vendredi un mégachantier de 2,6 milliards pour revitaliser l'est de la métropole.

Publié le 7 sept. 2018
MARTIN CROTEAU LA PRESSE

Si la CAQ prend le pouvoir, elle lancera trois chantiers majeurs dans ce secteur, qui a été frappé de plein fouet par la fermeture des raffineries dans la dernière décennie.

Un gouvernement caquiste créera d'abord un fonds spécial de 200 millions pour décontaminer les nombreux terrains industriels abandonnés. Il va aussi raviver le projet de transformation de la rue Notre-Dame en boulevard urbain. Enfin, il réserverait une enveloppe de 1,8 milliard pour aménager un tramway afin de relier la pointe est de l'île au centre-ville.

François Legault se donne jusqu'à 2030 pour réaliser ces trois projets.

Le chef caquiste a fait cette annonce aux côtés de sa candidate dans Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, mairesse de l'arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Cette circonscription est considérée comme la plus favorable à la CAQ sur l'île de Montréal, avec la circonscription adjacente de Bourget.