Gestionnaire de choc du réseau de la Santé, Gertrude Bourdon va faire le saut en politique, mais pour le Parti libéral. Après avoir longtemps négocié avec François Legault, l'ex-infirmière devenue patronne d'hôpital a finalement conclu, lundi, une entente avec Philippe Couillard, un véritable coup de théâtre.

Publié le 22 août 2018
Denis Lessard LA PRESSE

Revirement spectaculaire puisque la patronne du CHU, l'hôpital universitaire de Québec, s'était rendue samedi dernier à la résidence de François Legault à Outremont. Ce dernier, convaincu d'avoir convaincu Mme Bourdon de se présenter comme candidate dans Charlesbourg, avait été carrément stupéfié par son refus, à la toute dernière minute.

Mais déjà, elle se faisait mystérieuse; se bornant à indiquer à l'entourage de Legault qu'elle « ne ferait pas le saut en politique avec la CAQ. » On y décelait la volonté d'aller magasiner du côté des libéraux.

L'annonce de sa candidature sera confirmée vendredi, à Québec par M. Couillard. Elle sera candidate dans Jean-Lesage, une circonscription de la basse-ville de Québec, où se trouve l'hôpital dont elle est responsable du méga-chantier.