Consterné par le fait que le réseau TVA l'ait exclu des trois débats des chefs qu'il organise, Québec solidaire reproche à Québecor de prendre ainsi position dans la campagne électorale.

LA PRESSE CANADIENNE

La direction de TVA a fait savoir, mercredi, qu'elle ne ferait pas partie du traditionnel consortium des médias qui organise le débat des chefs pour la campagne électorale. TVA fera ainsi cavalier seul avec ses trois débats, opposant tour à tour deux des trois principaux chefs de parti, soit ceux du Parti libéral, du Parti québécois et de la Coalition avenir Québec.

Dans un communiqué publié jeudi, Québec solidaire exprime son mécontentement et affirme que TVA prive la population d'une information complète sur l'ensemble des partis en présence.

Québec solidaire laisse aussi entendre que son exclusion a peut-être un lien avec ses prises de position lors des lock-outs au Journal de Montréal et au Journal de Québec, aussi propriétés de Québecor.