S'il est élu, le chef du Parti conservateur Stephen Harper a promis hier des réductions d'impôt pour le coût des adhésions aux clubs sociaux ou philanthropiques comme le Rotary, les Chevaliers de Colomb, la Légion royale canadienne ou encore le Club Optimiste.

Mis à jour le 24 août 2015
Annabelle Blais LA PRESSE

M. Harper estime que ce crédit d'impôt serait de l'ordre de 15 à 29% sur les frais d'adhésion. Il espère ainsi encourager l'implication des gens dans leur communauté, a-t-il déclaré lors de son passage dans la circonscription de Glengarry-Prescott-Russel, dans l'est de l'Ontario.

M. Harper a reconnu qu'il ne s'agissait pas de sommes d'argent particulièrement importantes. «Mais il s'agit d'une reconnaissance importante pour le bon travail que plusieurs personnes accomplissent, elles y consacrent plusieurs heures et elles améliorent leur communauté de plusieurs façons», a-t-il souligné. «Ces clubs enrichissent notre pays, a-t-il souligné. Plutôt que d'attendre après le gouvernement, ils prennent des actions et mettent sur pied des programmes.»