Cinq jurés ont été choisis jusqu'à présent, en vue du procès de Luka Rocco Magnotta. La première est une analyste dans les pièces d'auto, la seconde est assistante gérante dans une entreprise de télécommunications, le troisième travaille en entretien ménager, le quatrième est programmeur et le cinquième est une femme francophone qui travaille dans le domaine des assurances. Ils sont tous bilingues.

Mis à jour le 16 sept. 2014
Christiane Desjardins LA PRESSE

M. Magnotta assiste à l'exercice, mais il somnole, la plupart du temps. Il a souvent les yeux fermés. 

Il y avait douze candidats convoqués ce matin, mais un ne s'est pas présenté. Les deux premiers candidats ont été retenus comme jurés scrutateurs, pour évaluer les jurés suivants. De nombreuses questions sont posées aux candidats pour évaluer leur impartialité et leur bilinguisme. Les deux doivent décider si les candidats qui se présentent sont acceptables ou non. Ce matin, ils ont refusé six candidats. 

À midi moins quart, il ne restait plus aucun candidat. Le juge Guy Cournoyer a indiqué qu'ils avaient surévalué le temps qu'il faudrait pour évaluer les jurés. Cet après-midi, seulement 12 candidats ont été convoqués.

Le procès devrait commencer lundi, mais il pourrait commencer plus tard si le choix du jury est plus long.

Rappelons que M. Magnotta est accusé du meurtre prémédité de Jun Lin, et d'outrage à son cadavre, de production de matériel obscène, d'utilisation de la poste pour le diffuser, et harcèlement envers le premier ministre Stephen Harper et les membres du Parlement. Le crime est survenu le 25 mai 2012.