Le nombre de civils tués dans la foulée du conflit armée en Afghanistan a atteint un nouveau sommet en 2008 avec 2118 victimes.

Mis à jour le 17 févr. 2009
André Duchesne LA PRESSE

Cela représente une hausse fulgurante de 39 % par rapport aux 1523 civils tués en 2007, indique la rapport annuel de la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA) rendu public hier.

Des 2118 Afghans et travailleurs humanitaires morts en 2008, 1160 ont été tués par des insurgés, dont la présence s'est étendue dans le pays au cours de 2008.

Huit cent vingt-huit (828) autres ont été tués par les troupes sous la supervision du gouvernement afghan ou de la coalition d'une quarantaine de pays présents en Afghanistan.

Dans les 130 cas restants, on ne peut déterminer la cause exacte des décès.