L'Université Concordia a retiré ses plaintes contre 26 étudiants, accusés d'avoir violé les règlements de l'établissement pendant les manifestations étudiantes. Dans un communiqué publié sur le site de l'université, le recteur et vice-chancelier Alan Shepard a indiqué que la décision a été prise après consultation avec des étudiants et des employés.

Mis à jour le 19 sept. 2012
Janie Gosselin LA PRESSE

«Comme président de l'université, je crois qu'il est temps que notre communauté tourne la page et se concentre sur notre avenir commun», écrit M. Shepard en anglais.

Depuis la fin du mois de mars, l'Université a porté plainte contre des étudiants en vertu de son Code des droits et obligations, notamment dans les cas d'entrave de l'accès aux cours et aux installations universitaires. Les sanctions prévues pouvaient aller jusqu'à l'expulsion de l'université.