Un coalition d'organisations musulmanes canadiennes demande à tous les ordres de gouvernement de combattre l'islamophobie, dans la foulée de la récente fusillade à la mosquée de Québec.

Publié le 8 févr. 2017
LA PRESSE CANADIENNE

Le groupe réclame notamment une meilleure formation pour les policiers et une sensibilisation au racisme obligatoire dans les écoles. Il souhaite également que le Parlement déclare le 29 janvier journée nationale du souvenir et de lutte contre l'islamophobie.

Cette journée est celle où un tireur a ouvert le feu au Centre culturel islamique de Québec, faisant six morts et de nombreux blessés.

Ihsaan Gardee, du Conseil national des musulmans canadiens, a déclaré que la communauté musulmane avait ressenti une grande vague d'appuis à la suite de la tragédie. Il a ajouté qu'il restait maintenant à déterminer comment aller de l'avant et s'assurer que les bonnes leçons ont été tirées.

Il a dit espérer que les recommandations se traduiront par des gestes concrets qui permettront d'éradiquer la haine.