Le juge Guy Cournoyer entend les dernières requêtes en vue du procès pour meurtre de Luka Rocco Magnotta, qui doit commencer dans moins de deux semaines, à Montréal.

Christiane Desjardins LA PRESSE

Vêtu d'un chandail corail et arborant une petite moustache, Magnotta est apparu beaucoup plus gras qu'au moment de son arrestation, il y a deux ans. Fidèle à ses habitudes, l'homme de 32 ans est resté bien tranquille, presque impassible, dans le box des accusés. 

L'exercice se poursuit pendant deux jours.

Rappelons que M. Magnotta est accusé du meurtre prémédité de Jun Lin, d'outrage à son cadavre, de fabrication et distribution de matériel obscène, de harcèlement à l'endroit du premier ministre Stephen Harper et les membres du Parlement. Les faits reprochés se sont produits en mai 2012, dans Côte-des-Neiges. M. Magnotta avait été arrêté en Europe, une dizaine de jours plus tard.