(Guatemala) Dix-neuf ouvriers guatémaltèques soumis à de mauvaises conditions de travail dans un domaine agricole à Saint-Jude ont été « secourus » par les autorités locales, a annoncé samedi le ministère guatémaltèque des Affaires étrangères.

Publié le 4 déc. 2021
Agence France-Presse

À la suite de plaintes contre le propriétaire pour violation des droits du travail, un mission consulaire guatémaltèque a pu rencontrer les ouvriers le 18 novembre et leur garantir une protection. Ils sont désormais proches d’un départ pour leur pays.

« En raison des conditions dans lesquelles ils se trouvaient, la mission consulaire a demandé aux autorités canadiennes une intervention d’urgence pour secourir les 19 travailleurs restés sur la ferme », a expliqué le ministère dans un communiqué.

Il précise que l’intervention s’est achevée le 26 novembre et que le gouvernement canadien a également « notifié l’employeur de son interdiction à vie d’embaucher des travailleurs étrangers ».

De nombreux Guatémaltèques cherchent des opportunités d’emploi temporaire en tant que travailleurs agricoles dans divers pays, dont le Canada et les États-Unis, du fait de la pauvreté qui touche 60 % des 17 millions d’habitants de leur pays.