(Montréal) Des températures au-dessus des normales saisonnières et du temps ensoleillé propice aux activités extérieures sont à prévoir pour le reste du mois de septembre et pour le mois d’octobre dans l’est du pays. Toutefois, des températures plus froides devraient arriver subitement, alors que l’hiver devrait s’installer pour de bon au mois de novembre, selon les prévisions de MétéoMédia.

Stéphane Blais La Presse Canadienne

Les amateurs de randonnée, de paysage automnal, de vélo et de cueillette de pommes seront ravis des prévisions de MétéoMédia :

« Septembre et octobre seront caractérisés par du temps doux et agréable avec des températures au-dessus des normales » pour le Québec.

Selon André Monette, chef de service de la météorologie à MétéoMédia, les conditions météo seront optimales pour profiter des activités extérieures jusqu’en novembre.

Mais André Monette fait une mise en garde : « Quelques bons systèmes seront toutefois à surveiller à travers la saison, pouvant potentiellement gâcher certaines journées en raison de la pluie abondante et de forts vents ».

Les précipitations devraient être près des normales au Québec, sauf pour le nord-ouest et l’extrême est de la province qui seront au-dessus des normales.

MétéoMédia prévoit qu’une cassure abrupte est attendue aux alentours de la mi-novembre en Ontario et au Québec, ce qui provoquera un « passage rapide des conditions automnales agréables vers les premiers soubresauts de l’hiver ».

« Lorsque l’hiver arrivera, quelque part au mois de novembre, il devrait s’installer pour de bon, il y aura un changement important si on compare avec la douceur qu’on aurait pendant la première moitié d’automne », a-t-il précisé.

Si les périodes de gel, propice aux sports d’hiver, devraient s’installer assez rapidement, il est encore trop tôt pour prévoir si les précipitations de neige seront assez abondantes pour espérer dévaler les pentes de ski dès la fin du mois de novembre ou dès le début de décembre.

Ailleurs au pays

Du temps clément est attendu partout au Canada jusqu’en novembre, particulièrement sur les deux côtes, Atlantique et Pacifique, « laissant les Prairies à l’écart des grandes douceurs automnales », selon MétéoMédia.

En ce qui concerne les provinces de l’Atlantique, les précipitations automnales seront « au-dessus des normales avec le possible passage d’importantes dépressions, conséquence des eaux très chaudes présentes dans le bassin ».

Dans cette région, « il faudra peut-être attendre en décembre, avant d’avoir des conditions plus hivernales », selon André Monette.

En Ontario, les précipitations pour l’automne devraient être « près des normales, sauf pour le centre-nord de la province qui sera au-dessus des normales ».

L’Ouest du pays devrait connaître un automne pluvieux, particulièrement en deuxième moitié de saison.

Ces précipitations prévues près ou au-dessus des normales contribueront à atténuer la sécheresse qu’ont connue ces régions durant l’été 2021, selon MétéoMédia.