(Montréal) Depuis le début de l’hiver, l’Hôpital de Montréal pour enfants a dû soigner 122 enfants ou adolescents qui se sont blessés sérieusement en faisant de la luge.

Louise Leduc Louise Leduc
La Presse

À Sainte-Justine, même triste topo. Entre le 31 décembre 2020 et le 8 janvier, date du dernier décompte rendu public, les urgentologues ont soigné 45 enfants blessés en faisant de la luge, en forte hausse par rapport aux hivers précédents, a-t-on fait remarquer.

Le 8 janvier, les deux institutions ont fait en même temps un même appel à la prudence, qui ne semble pas avoir été entendu.

L’hôpital de Montréal pour enfants indique en effet que depuis le 8 janvier, le nombre de blessures a doublé.

Des blessures répertoriées, la moitié sont dues à des collisions avec un obstacle comme un arbre, une clôture ou un banc.

En cette fin de semaine où les enfants seront nombreux à avoir une furieuse envie de profiter de la neige espérée depuis des semaines, l’hôpital rappelle l’importance de choisir une pente bien dégagée et de s’écarter de la piste une fois la glissade faite.

On suggère aussi de toujours porter un casque de ski ou de hockey. « Un casque de vélo peut faire l’affaire, mais il n’offre pas une aussi bonne protection », peut-on lire dans le communiqué de l’Hôpital de Montréal pour enfants.