Même si les rassemblements sont découragés, des gens plongent dans les eaux glacées du Canada pour marquer l’année 2021. La pandémie n’a pas refroidi l’esprit charitable de ces évènements annuels.

Holly McKenzie-Sutter
La Presse Canadienne

Les organisateurs de « baignades polaires » à travers le pays invitent les gens à participer à des plongées adaptées à la COVID, soit à la maison ou lors d’évènements avec distanciation physique.

Keith Jolie a exprimé qu’il était décevant que la foule habituelle de plus de 400 nageurs — et encore plus de spectateurs — ne puisse pas se rassembler cette année sur la plage Sunnyside de Toronto.

Cependant, le Toronto Polar Bear Club encourage les gens à partager des vidéos de leurs propres escapades dans le plan d’eau le plus proche — que ce soit le lac Ontario ou une baignoire remplie de glace — avec un don à Boost For Kids, un organisme de bienfaisance local de défense des enfants.

« C’est une année difficile pour les organismes de bienfaisance, a déclaré M. Jolie jeudi lors d’un entretien téléphonique. Nous voulions vraiment continuer à les soutenir. »

La plupart des participants prévoient organiser leur propre baignade le 1er janvier pour la tradition, mais M. Jolie a mentionné que quelques vidéos avaient commencé à arriver avant le réveillon du Nouvel An, avec des personnes prenant des bains de glace, se rendant au lac en petits groupes ou nageant près de leurs chalets.

Courage Polar Bear Dip — qui se vante d’être le plus grand évènement du genre au Canada par la taille de la foule et les dons — attire généralement 800 nageurs et des milliers de spectateurs sur les rives du lac Ontario à Oakville, en Ontario, selon l’organisatrice Jenna Courage.

Les gens sont encouragés à se filmer en train de franchir le pas en roulant dans la neige ou en plongeant dans une piscine gonflable comme l’a fait cette année la famille Courage, qui a fondé l’évènement en 1985.

« Tout ce qui peut être fait en toute sécurité à la maison avec votre famille compte », soutient Mme Courage.

Selon elle, c’est une occasion pour les gens intimidés par la foule de tenter l’expérience pour la première fois et de montrer leur soutien à Vision Mondiale Canada, le partenaire caritatif de la natation.

Les courageux nageurs sont aussi invités à se saucer dans les eaux glaciales de l’Atlantique Nord, à la plage de Chapel’s Cove à Conception Bay, à environ 40 minutes de Saint John’s, la capitale provinciale de Terre-Neuve.

L’organisateur Robert Myers a indiqué qu’il n’y aurait pas les rassemblements habituels pour se réchauffer avant et après l’évènement annuel.

« Lorsque les gens plongent, ils devront immédiatement retourner à leur véhicule », a-t-il indiqué.

Entre 15 et 30 personnes se présentent généralement à l’évènement. Sans avoir les chiffres officiels, M. Myers avance que l’évènement avait déjà dépassé son objectif de financement de 2000 $ pour la division de Terre-Neuve-et-Labrador de l’Association canadienne pour la santé mentale, au début du réveillon du Nouvel An.

Conseiller d’orientation scolaire, M. Myers fait valoir que la santé mentale est une cause importante qui a eu un impact encore plus grand sur des vies au cours de la dernière année.