Justin Trudeau a annoncé que les six membres des Forces armées canadiennes qui prenaient place à bord d’un hélicoptère qui s’est abimé au large des côtes grecques, mercredi, sont décédés.

Véronique Lauzon Véronique Lauzon
La Presse

« Aujourd’hui, suivant l’appel à mettre fin à la mission de recherche et de sauvetage, je me joins à tous les Canadiens pour pleurer la perte de six membres des Forces armées canadiennes dans l’accident de l’hélicoptère CH-148 Cyclone près de la Grèce, plus tôt cette semaine », a fait savoir par voie de communiqué le premier ministre, vendredi.

L’armée canadienne et ses alliés de l’OTAN ont officiellement mis fin vendredi aux recherches pour retrouver cinq survivants de l’hélicoptère qui s’est abîmé mercredi en mer Ionienne, au large de la Grèce.

Le capitaine Brenden Lan MacDonald, le capitaine Kevin Hagen, l’enseigne de vaisseau de 1er classe Abbigail Cowbrough, la capitaine Maxime Morin-Miron, l’enseigne de vaisseau de 1er classe Matthew Pyke et le caporal-chef Matthew Cousins sont décédés lors de l’accident.

Depuis janvier dernier, ils participaient à une mission de six mois à bord du bateau NCSM Fredericton. L’hélicoptère CH-148 Cyclone participait à l’opération REASSURANCE avec des alliés de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

En plus d’offrir ses « plus sincères condoléances aux familles », Justin Trudeau a rendu hommage à ces six membres des Forces armées canadiennes.

« Je tiens à exprimer ma plus profonde reconnaissance à tous les membres des Forces armées canadiennes, au pays et à l’étranger, pour leurs loyaux services et leurs sacrifices. Tout le pays vous est reconnaissant. J’aimerais également remercier les alliés de l’OTAN qui ont travaillé de pair avec des membres de nos Forces armées pour rechercher les disparus », a affirmé le premier ministre du Canada.

La cause de l’accident n’est pas encore connue. Les enquêteurs ont quand même mis la main sur l’enregistreur de conversations de poste de pilotage et l’enregistreur de données de vol, ce qui les aidera à expliquer les circonstances de cet accident.

— Avec La Presse canadienne