La Société des alcools du Québec (SAQ) s’est excusée publiquement après avoir refusé l’entrée à certaines personnes âgées dans ses succursales.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Dans une directive envoyée vendredi matin, la société d’État avisait ses employés de « fortement déconseiller voire interdire » l’accès aux magasins aux personnes âgées de 70 ans et plus.

Plusieurs caissiers ont donc demandé à des clients leur carte d’identité pour s’assurer de leur âge. Une mesure jugée discriminatoire par quelques aînés, qui sont repartis sans pouvoir effectuer leurs achats.

« Comme la santé publique n’interdit pas aux personnes âgées de 70 ans et plus d’être dans des lieux publics, ce passage n’aurait pas dû se trouver dans notre communication. Nous en sommes désolés », a déclaré à La Presse Mathieu Gaudreault, porte-parole de la SAQ, en fin de soirée.

La consigne donnée au personnel manquait de précision, poursuit-il. « Il ne s’agit pas là d’une mauvaise interprétation de la part des employés, mais bien d’une erreur de la SAQ. La directive fut clarifiée sur l’heure du midi », a assuré M.  Gaudreault.